À Saint-Malo



– À Saint-Malo, beau port de mer, (bis)
Trois beaux navir’s sont arrivés.
Refrain
Nous irons sur l’eau,
Nous y prom’, promener,
Nous irons jouer dans l’île.
– Trois beaux navir’ sont arrivés (bis)
Chargés d’avoine, chargés de blé.
– Trois dam’ s’en vont les acheter.
– Marchand, marchand, combien ton blé ?
– Trois francs l’avoine, six francs le blé.
– Marchand, tu n’vendras pas ton blé.
– C’est bien trop cher d’une bonn’ moitié.
– Si j’le vends pas, j’le donnerai.
– À ce compte, on peut s’arranger.

Lascia un commento

Il tuo indirizzo email non sarà pubblicato.

Dove vuoi andare?